• ASTROLABO EST AUTO-HEBERGE MAINTENANT. Merci à Jean-Philippe Cazard pour toutes ces années de soutien.

    Si ce site vous a aidé, vous pouvez m'encourager à continuer en faisant UN DON ou M'OFFRIR UN CAFE avec Paypal. Je vous remercie par avance.

    Merci à André pour le café ;-) et André pour le café tous les mois Clicky
Affiché 525 fois

Mise à jour : mesXXI 4.0 et mesXXIR 4.0

Aujourd’hui le logiciel d’aide à la mise en station passe à la version 4.0.

Nouveautés:

  • Pour une précision accrue : intégration des images par paquets avant communication à l’algorithme de régression
  • Adoption d’un fond « rouge éclipse » anti-éblouissement
  • Correction d’une anomalie survenant après une calibration non fenêtrée (la fenêtre d’acquisition ne s’affichait plus)

Cette version améliore (de beaucoup parfois) la précision des mesures quand
on est en présence de dérives faibles liées à de petits défauts résiduels de MES. L’auteur affirme  qu’à présent mesXXI atteint les performances théoriquement accessibles aux méthodes de dérives pour un niveau de turbulence donné.

Autre changement, la couleur des fonds de fenêtres maintenant rouge sombre, adoptée pour limiter l’éblouissement en situation la nuit.

L’image ci-dessus montre la fenêtre principale de MESXXI. On y voit neuf groupes de contrôles :

  1. « Réglages » : pour sélectionner et régler la webcam (via ses « drivers »)
  2. « Etoiles & Planètes » : pour sélectionner l’astre pointé (ici êta Vierge de magnitude 3,9)
  3. « Focale / Orientation » : pour calibrer l’instrument (détermination de l’orientation de la caméra par rapport au nord et de la longueur focale équivalente)
  4. « Acquisition » : pour mesurer les vitesses de dérive (ou de défilement moteur coupé)
  5. « Défauts de mise en station » : où l’on peut lire les estimations des défauts d’azimut et d’inclinaison, « da » et « di », selon les méthodes I et II ainsi que les corrections correspondantes
  6. « Turbulence en  »  » : où figurent des évaluations de la turbulence en secondes d’arc d’après les fluctuations du maximum ou du photocentre (« centroïde ») de l’étoile
  7. « Incertitudes » : où figurent les marges d’erreur en degrés des estimations des défauts de MES
  8. « MES interactive » : pour le réglage de la monture d’après les déplacements de l’étoile à l’écran
  9. « Axe horaire » : description qualitative de l’orientation de l’axe horaire d’après les signes des défauts de MES

La capture d’écran présentée montre la fenêtre principale de MESXXI à la fin d’une « MES interactive » ; on y voit la fenêtre d’acquisition en rouge, ou plutôt ses positions successives, et les lignes de réglage destinées à guider l’opérateur : les traits vert et cyan représentent les directions où l’étoile se déplace lorsqu’on agit dans le bon sens respectivement sur les réglages d’azimut et de hauteur de la monture, l’extrémité de la ligne jaune pointillée marque la position qu’il faut atteindre pour annuler les défauts résiduels de mise en station.

Il existe aussi une version allégée en terme d’occupation d’écran qui s’adapte à la résolution 800 x 600. C’est mesXXIR.

Télécharger  mesXXI 4.0 et mesXXIR 4.0 (135 téléchargements) – 1,69 mo – 1,69 mo

source

Laisser un commentaire